L’estimation de vos biens

Avant toute chose, il vous faut connaître la valeur des biens que vous souhaitez vendre. Cela vous permet de juger de l’intérêt de les vendre ou de les conserver. Notre commissaire-priseur, entouré de son réseau d’experts, saura vous aiguiller.

Nos expertises verbales ou en vue de vente sont gratuites.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Sur place :

  • Tous les jeudis sans rendez-vous à notre Étude de 9H30 à 12H30 et de 14H à 18H30
  • Les autres jours sur rendez vous au 06 76 43 16 41 ou 09 83 87 15 35

Sur photos :

  • Par email en remplissant le formulaire de contact sur notre site et en envoyant une ou plusieurs photos (les plus détaillées possibles).

Nous étudions ces photographies et vous recontactons pour vous donner une première estimation orale. Si l’estimation donnée vous convient, nous convenons d’un rendez-vous de dépôt. Votre bien devra impérativement faire l’objet d’une expertise de visu.

A domicile :

  • Le commissaire-priseur peut, si besoin, se déplacer chez vous, sur devis préalable et réaliser une expertise de vos biens. Si cet inventaire est suivi d’une vente, et en fonction des objets confiés, vous n’aurez pas d’honoraires à payer.

 

Les avantages de l’estimation

Protéger vos biens : Assurez vos biens avant sinistre

Nous vous proposons un inventaire détaillé et chiffré des meubles ou objets que vous souhaitez protéger. Cet inventaire constitue le reflet le plus précis de la valeur des biens à assurer en fonction des variations du marché.

Ce document sert pour vos assurances mais pourra également servir par la suite dans le cadre d’une succession.

Limiter vos frais de succession :

Nous intervenons à la demande de votre notaire au domicile du défunt. Pour établir la valeur du patrimoine qui constitue l’assiette des droits de successions, les biens meubles doivent être évalués, pour ce faire le notaire a le choix entre deux solutions :

  • Le Forfait de 5 %
  • Un Inventaire de la valeur réelle

Sans inventaire, la valeur estimée des biens meubles correspond à 5% du montant global de la succession. L’héritier paie alors au titre des meubles 5 % de l’actif total de la succession.

L’inventaire de succession réalisé par un notaire épaulé d’un commissaire-priseur permet de lutter contre le forfait des 5 %, ce qui vous permet de payer bien souvent moins de frais de succession.

Votre notaire établit un inventaire des meubles par le biais d’un commissaire-priseur qui donne la valeur réelle du mobilier d’occasion (souvent inférieure à 5 %…) et vous  ne payez alors des droits que sur le total de l’inventaire.

EXEMPLE

ACTIF TOTAL DE LA SUCCESSION : 500  000 €
Cas n° 1 : Forfait de 5 % Cas n°2 : inventaire
Forfait de 5 % sur 500 000 € 25 000 € Total de l’inventaire des meubles 5 000 €
Si vous êtes dans la tranche des 40 % Si vous êtes dans la tranche des 40 %
A devoir au Trésor Public 10 000 € A devoir au Trésor Public 2 000 €
A devoir au Trésor Public 10 000 € A devoir au Trésor Public 2 000 €

En conclusion, en optant pour l’inventaire (cas numéro 2), l’héritier économise  8 000 € de droits de succession.

Limiter votre ISF c’est possible grâce à nos services !

Un inventaire réalisé par nos soins avec une prisée permet au détenteur d’objets d’art de faire baisser considérablement son impôt sur la fortune (défiscalisation).

Pour toute personne soumise à l’ISF, l’administration fiscale retient pour le mobilier un forfait évalué à 5 % de l’ensemble du patrimoine.

Ainsi, pour un patrimoine de 800 000 €, la base d’imposition est : 40 000 €.

Or, les antiquités (meubles et objets de plus de 100 ans d’âge) et les œuvres d’art quelque soit leur ancienneté (tableaux, sculptures…) sont exclus de l’ISF. Il reste donc souvent des biens de peu de valeur. En procédant à un inventaire, le client soumis à ISF peut  justifier de cette valeur déclarée.